Comment reconnaître un produit cosmétique de contrefaçon ?

La FEBEA (la Fédération des Entreprises de la Beauté) estime aujourd’hui à plus de 10% le nombre de produits cosmétiques contrefaits vendus dans le monde. En France, ce marché « parallèle » est estimé à plus de 7,3 milliards d’euros par an ! Des chiffres qui donnent le tournis !

Bien souvent, les consommateurs c’est-à-dire vous et moi, pensons qu’il peut être difficile de se procurer ce genre de produit et pourtant…

Récemment encore, au début du mois de Janvier, les enquêteurs de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED) ont découvert l’activité illégale d’un laboratoire français en Seine-et-Marne. Ce laboratoire fabriquait à la fois des produits cosmétiques destinés à l’exportation, mais également des cosmétiques qui étaient en réalité des contrefaçons de produits vendus en pharmacies !

Cosmétique de contrefaçon : qu’est-ce que c’est exactement ?

La contrefaçon est la reproduction ou l’imitation d’un objet, d’une œuvre ou d’une marchandise, soit en indiquant ou en laissant présumer que la chose est authentique, soit en violation d’un droit de propriété intellectuelle ou du droit d’auteur.

Ainsi aujourd’hui, il n’est pas rare de se trouver confronter à des copies de montres, de vêtements, d’accessoires de luxe, d’œuvres d’art ou plus grave encore de médicaments !

Dans le cas des produits cosmétiques, tels que les soins ou encore le maquillage, le packaging est le plus souvent recopié.

Mais dans le cas des parfums, l’odeur elle aussi est souvent très semblable au produit d’origine.

Cela peut même aller beaucoup plus loin dans certains cas puisque certaines contrefaçons n’hésitent pas à reproduire le produit dans son intégralité !

Aujourd’hui, un consommateur qui acquiert un produit de contrefaçon commet un délit pénal et s’expose à des peines de prison et à des sanctions financières.

Comment reconnaître un produit de contrefaçon ?

Avant l’achat 

La première chose est de faire attention au secteur de distribution. Des produits M.A.C ou Kylie Cosmetics sur une échoppe au marché ? Posez-vous les bonnes questions !
Les marques ont en général des secteurs de distribution bien spécifiques. Ainsi, certaines marques vendent et ne sont disponibles uniquement sur leur site internet officiel (comme cela est le cas pour Kylie Cosmetics). Vous-avez un doute concernant le point de vente dans lequel vous vous trouvez ? Le plus souvent, le site internet de la marque dispose d’un « Store Locator » qui permet de trouver les points de vente officiels.

Store locator Mac.png
Vous commandez en ligne ? Vérifiez la fiabilité du site ! Pour des sites internet tels que Sephora, Nocibé ou autre, vous pouvez acheter les yeux fermés. Par contre, si le site vous semble suspect, vérifiez la domiciliation du site, les CGV, l’adresse mail du contact… Comparez également les prix avec ceux proposés sur des sites fiables concurrents (hors promotion). Si la différence vous semble importante, passez votre chemin conseil d’amie.

En matière de parfum, une autre pratique courante de la contrefaçon est l’utilisation de tableau de concordances. D’après la FEBEA « cette pratique consiste à proposer à la vente un parfum qui porte un nom quelconque (voire un numéro) en l’associant, grâce à un tableau de concordances, au parfum de grande marque auquel ce produit de contrefaçon est censé correspondre. Ces imitations ne reprennent pas exactement les motifs originaux mais entraînent un risque de confusion pour le consommateur. »

Après l’achat

Vous avez acheté un produit mais il vous semble suspect ? La première chose à observer est le packaging. Bien souvent les articles contrefaits présentes des fautes d’orthographe, ont des codes couleurs légèrement différents de ceux du produit d’origine. L’odeur du produit est également un bon moyen de savoir si votre produit est contrefait ou non.

Mais parfois, comme je vous l’ai expliqué plus haut, il est presque impossible de faire une différence entre le produit original et le produit contrefait. Pour en avoir le cœur net, cherchez le numéro de série sur le packaging et sur le produit. En théorie, tous les produits cosmétiques en sont dotés.

20161110_1145331
L’exemple typique: Le vrai Melted Matte à gauche et le faux à droite. Les packagings ne sont pas identiques et le faux n’a pas de numéro de série.

Pour savoir comment différencier un vrai Melted Matte de Too Faced d’un faux, c’est par là.

Quels risques avec un produit cosmétique contrefait ?

En plus de commettre un délit pénal et de s’exposer à des peines de prison et à des sanctions financières, le consommateur qui utilise un produit cosmétique contrefait s’expose à des risques pour sa santé.

Il risque notamment des éruptions cutanées, des démangeaisons, des allergies ou parfois pire !

Attention donc car certains produits de cosmétique contrefaits tels que le mascara ou l’eyeliner contiennent des ingrédients extrêmement nocifs pour la santé tels que de l’arsenic, du mercure ou encore du plomb (et même parfois traces d’excréments de rats !).

Comment prévenir les produits cosmétiques contrefaits ?

Le groupe l’Oréal en Chine vient de doter ces produits de beauté d’un Dotless Visual Code qui permet au consommateur de vérifier la traçabilité de son produit de beauté. Nul doute que d’ici quelques années ce petit code se retrouve sur tous nos cosmétiques.

dotless-visual-code
Un exemple de Dotless Visual Code déjà présent sur certains produits en Chine.

Que faire en cas d’achat de cosmétiques de contrefaçon ?

Si vous avez acheté un produit contrefait sans le vouloir, vous pouvez tout à fait contacter la DGCCRF.

Mes conseils

Si vous souhaitez acheter un produit cosmétique assez luxueux (ou non) où qui n’est pas forcement dans vos moyens, petite astuce ; prenez une petite tirelire et tous les mois versez quelques euros à l’intérieur (même vos pièces jaunes font l’affaire ^^) et au bout de quelques temps vous aurez la somme pour vous faire plaisir sans culpabiliser (Et qui sait ? Il y aura peut-être même une promotion sur votre produit.)

Plutôt que d’acheter de la contrefaçon, ruez vous plutôt sur des marques à petit budget comme NYX, Kiko ou en encore ELF. Ce sont de supers produits et s’ils sont sur le marché c’est qu’ils ont été contrôlés avant mais également qu’ils répondent à une réglementation stricte.

J’espère que cet article vous aidera à mieux vous en sortir et à ne pas vous faire avoir.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si l’article vous a plu et si vous souhaitez que j’écrive davantage d’articles de ce genre 🙂

Tu es Youtubeuse ou Instagrameuse et tu souhaites recevoir des produits gratuitement? Clique ici

Publié par

Des conseils mode, maquillage & coiffure, des hauls et j'en passe ! Je raconte parfois ma vie aussi et partage un peu mon quotidien mais le tout avec fun !

3 commentaires sur « Comment reconnaître un produit cosmétique de contrefaçon ? »

  1. Ton article est très intéressant ! Nous venons de recevoir 3 liquid lipstick Annastasia Beverly Hills est nous nous demandons si ce ne sont pas des contrefaçons comment les reconnaître ?
    Merci d’avance 🌸
    Amélie

Laisser un commentaire